Chaussures Marco

CHAUSSURES MARCO - Histoire

La Société nouvelle Chaussures Marco est une entreprise française située à Pont-de-l’Arche (Eure).

Spécialisée dans la chaussure pour femme.

En 2010, elle emploie 60 personnes. La première raison sociale apparait en 1833 sous le nom d’Antoine Ouin (1819-1896). Fils de François Ouin (1799-1874), il est le descendant d’une famille de cordonniers bien implantés dans la ville. Antoine Ouin apparait comme le premier fabricant de chaussons de cette famille. Il fut remplacé par son fils Léopold Ouin (1852-1937) puis par Marcel Ouin (1877-1963) et, enfin, André Ouin (1905-1997).

Au début du XXe siècle, cette entreprise s’est mécanisée et a peu à peu abandonné le chausson pour se spécialiser dans la chaussure confortable en peau d’agneau et pour femme. La marque Marco fut créée à partir de « Marcel André Ouin et Compagnie » qui permit d’identifier des chaussures nationalement reconnues dans le domaine du luxe et semi-luxe.

Durant la Première Guerre mondiale, Marco produisit des chaussures pour l’armée. Elle cessa sont activité durant la Seconde Guerre mondiale faute de matériau. Elle mit tout de même au point des chaussures sur semelles de bois.

Après guerre, elle connut un grand essor quand les autres usines de chaussures locales fermèrent peu à peu. Marco recruta alors des ouvriers victimes des fermetures d’usines et employa jusqu’à 327 personnes en 1975.

Elle fut rachetée par la Société des Chaussures Labelle en 1974 qui la revendit à Mr & Mme Tassel en 1980. Après placement en liquidation judiciaire en février 2010, la société est rachetée en avril 2010 par Mauricette Lebras. Avec Léonard Tassel et le personnel, elle travaille depuis au rajeunissement des collections, à la diversification des modèles de chaussures ainsi qu’à l’exportation de la marque.